Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Histoire

Vue générale du chantier de construction de l’EPR, à Flamanville (France).

La nouvelle donne européenne et la création du groupe EDF

Les années 1990 et les années 2000 constituent la période de l’ouverture des marchés en Europe et de l’internationalisation d’EDF.

  • En 1999, EDF  signe la charte des entreprises pour le développement durable, engagement confirmé en 2001 avec la publication de son Agenda 21.
  • En avril 2002, le Groupe est certifié ISO 14001.
  • Le 1er juillet 2004, 70 % du marché français de l'électricité est ouvert à la concurrence. Le 19 novembre, EDF change de statut et devient une société anonyme, ce qui lui permet de s'affranchir du principe de spécialité et d'élargir son offre commerciale.
  • L'année 2005 est marquée par l’ouverture du capital et l’entrée en Bourse d’EDF, le 21 novembre, qui recueille la confiance de 5 millions de souscripteurs particuliers.
  • En 2007, en France et partout en Europe, la totalité des marchés de l’énergie sont ouverts à la concurrence.
  • De 2006 à 2010, le groupe EDF met en place un programme d’investissements de 40 milliards d’euros pour accompagner son projet industriel et sa stratégie de développement.
  • En 2009, EDF renforce ses positions européennes en Grande-Bretagne (projet d’intégration d’EDF Energy), en Allemagne (échange d’actifs entre EDF, ENBW et EON), en Belgique (acquisition de 51 % du capital de SPE), en Autriche (renforcement de la participation au capital d’ESTAG), Pays Bas (mise en service de la centrale SLOE) et en Pologne (poursuite de l’intégration des filiales polonaises).
  • En 2010 est mise en service la centrale hydroélectrique de Nam Theun 2 (Laos), construite par EDF pour NTPC. Outre son engagement en faveur des énergies renouvelables, EDF confirme également son ambition en matière de mobilité électrique à travers une politique de partenariat active et la proposition de solutions de recharge simples, compétitives et sécurisées.
  • En 2011, EDF finalise la vente de sa participation dans EnBW au Land de Bade-Wurtemberg pour 4,669 Md€ et crée à Berlin EDF Deutschland GmbH (EDF100%) chargée d'examiner les opportunités de développement sur le marché énergétique allemand.
    EDF devient seul propriétaire d'EDF Energies Nouvelles, qui est retiré de la cotation de la Bourse de Paris. EDF rachète à ses partenaires italiens la totalité de leurs parts dans Edison et leur cède les 50% détenus par Edison dans Edipower. Accord de participation (15%) dans le projet de gazoduc South Stream de Gazprom. Décision de construire le terminal méthanier de Dunkerque qui sera connecté aux marchés français et belge.

C’est toute cette histoire qui fait d’EDF un des tout premiers électriciens mondiaux, intégrant tous les métiers de la production jusqu’au négoce et aux réseaux. Avec un modèle d’affaires qui équilibre activités régulées et concurrentielles.
Par la qualité de ses équipes, ses capacités de Recherche & Développement, son savoir-faire d’ingénierie et d’exploitation d’unités de production et de réseaux, par ses offres d’efficacité énergétique, EDF apporte des solutions compétitives pour concilier durablement développement économique et protection du climat.

A voir également